La Science Se Livre au Temps des Cerises

Les événements sympas qui font la vie quotidienne au Fort d'Issy
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Le Temps des Cerises
Messages : 147
Enregistré le : 25 Mar 2015
Résidence / Quartier / Activité : Services & Commerces
A remercié : 2 fois
A été remercié : 66 fois
Contact :

La Science Se Livre au Temps des Cerises

Message par Le Temps des Cerises » 14 Jan 2020

Bonjour à tous,

Le Festival La Science se Livre s'installe au Temps des Cerises jusqu'au 16 février!
Programme complet: https://fr.calameo.com/read/006130479c5 ... qFJ6VyjApw
Deux expositions sont à découvrir :

BIODIVERCITEZ! CONJUGUONS VILLE ET NATURE
DSC_0523.JPG
Partez à la découverte de la biodiversité cachée en ville. Découvrez ses habitants insoupçonnés et les services qu’ils peuvent nous rendre. Saviez vous que des « oursons d’eau » vivent entre les interstices des pavés ? Connaissez-vous les crustacés qui peuplent nos jardins ou les milliards de bactéries qui « mangent» nos déchets ? L’approche ludique et interactive de l’exposition « Biodivercitez ! » invite à changer de regard sur le vivant en ville et propose d’appréhender les enjeux majeurs de la biodiversité en général. Une exposition d’Exploradôme accompagnée d’un carnet de visite.
A partir de 6 ans. Tout public. Entrée libre.
Jusqu’au 16 février

TCHERNOBYL HERBARIUM
41-Linum_usitatissimum_Chernobyl Herbarium, Photogram_AnaïsTONDEUR_2011_2016_3.jpg
Trois décennies après l’accident de la centrale nucléaire de Tchernobyl, les 30 km de la zone d’exclusion autour du site sont à nouveau accessibles et révèlent une opulente végétation. Cette exposition d’Anaïs Tondeur - artiste photographe dont le travail est à la lisière de la philosophie et de la science – est composée de 31 rayogrammes (procédé photographique direct sans chambre noire) sur des plantes graminées de l’ancienne zone d’exclusion. Traces matérielles d’un désastre invisible, ces images sont capturées au seuil du visible et invitent à penser, signifier, symboliser, aussi impensable et irreprésentable soit-elle, la conscience que cet événement a fragmentée, et peut-être ouvrir la voie à un mode de vie plus en accord avec l’environnement.
Tout public. Entrée libre.
Du vendredi 17 janvier au dimanche 16 février

Au plaisir de vous y retrouver.

Répondre

Retourner vers « Vie de quartier »