[LOCATAIRE-PROPRIO] panne lumière pièce principale

Se simplifier l'existence, trouver des solutions, de l'aide ou un conseil : bricolage, jardinage, nouvelles technologies, déménagements ...
Répondre
Avatar de l’utilisateur
parisgoth
Messages : 41
Enregistré le : 08 Juin 2017
Résidence / Quartier / Activité : Horizon
A remercié : 1 fois
A été remercié : 5 fois
Contact :

[LOCATAIRE-PROPRIO] panne lumière pièce principale

Message par parisgoth » 27 Fév 2019

Bonjour,

Depuis fin janvier, une de mes 3 lumières gérées par le module domotique refuse de fonctionner.

Sur l'écran domotique, la lumière qui pose problème est bien activée(allumée). Cependant j'ai testé 2 ampoules différentes & neuves, mais toujours pas de lumière ...

J'ai coupé le courant complet dans l'appartement en espérant qu'après le redémarrage de la domotique mon incident serait résolu, mais non.

Dans l'armoire électrique j'ai un voyant orange.

??? Pouvez vous m'indiquer à qui incombe la "lourde" tache de réaliser le diagnostique & les répérations si nécessaires ? Le locataire, ou le propriétaire ?

J'ai prévenu mon propriétaire en début de mois, il m'indiquait contacter le syndic & qu'il me ferait un retour. Mais aucune nouvelle à ce jour. ( ce n'est pas la première fois que je n'ai pas de retour de mon proprio sauf pour me dire j'ai contacté le syndic ).

??? Du coup, je ne souhaite plus payer mon loyer tant que la panne ne sera pas corrigée, qu'est ce que je risque ? Si cette réparation est à la charge du proprio.

Cordialement,
JC

Clarkou
Messages : 336
Enregistré le : 06 Mai 2015
Résidence / Quartier / Activité : West Park
A remercié : 5 fois
A été remercié : 29 fois

Re: [LOCATAIRE-PROPRIO] panne lumière pièce principale

Message par Clarkou » 28 Fév 2019

Un Syndic de Copropriété ne s’occupe que des communs. Dans votre cas, il s’agit de la partie privative et donc du propriétaire exclusivement.
C’est au propriétaire de prendre en charge la recherche du problème et de sa réparation.
A noter que s’il est établis qu’il y a un mauvais usage des équipements, un mauvais entretien et/ou que le problème est lié à des travaux que vous avez réalisé (même autorisés) la charge du la réparation vous incombera.
Avant d’arreter de payer, vous devez signaler en LRAR à votre bailleur les échanges que vous eus sur ce sujet (imprimer e-mail etc) et mettez le bailleur en demeure de faire le nécessaire sous 15 jours à réception du courrier. Si au bout d’un mois, rien ne s’esr Passé, vous refaites une relance en LRAR en précisant que vous serez amener à mettre sous séquestre le(s) loyers. Pour cela il faudra se rapprocher d’un huissier de justice. Décider de ne pas payer le loyer sans respecter la loi ou de manière abusive reportera les torts contre vous et représentera un motif légitime pour votre bailleur de mettre fin au bail et à vos frais.

Répondre

Retourner vers « Vie pratique »